Rénovation thermique : comment bien isoler sa maison ?

Rénovation thermique

Publié le : 21 janvier 20235 mins de lecture

L’isolation thermique est l’une des étapes cruciales de toute rénovation énergétique d’une maison. Elle vise à réduire les déperditions de chaleur en hiver et à augmenter la fraîcheur en été, pour un meilleur confort et des économies. Pour mener à bien les travaux d’isolation de votre habitation, vous devez commencer par la réalisation d’un état des lieux.

Un état des lieux : une étape essentielle en matière des travaux de rénovation

Avant d’entreprendre des travaux d’isolation, il est recommandé de faire un examen de son diagnostic de performance énergétique. Les besoins en matière d’isolation thermique de votre bâtiment devront ensuite être déterminés par un audit énergétique professionnel. Cet audit est nécessaire pour définir le calendrier de travaux, les charges associées et le délai prévu pour une rentabilité des investissements. Les priorités sont également ciblées à cette étape. Il n’existe en effet que certains cas de figure en matière de rénovation énergétique : l’année de construction de la maison, la structure, le type de bâtiment, la zone climatique ou encore la configuration. Les exigences sont nombreuses. En matière d’isolation des planchers, vous devez tenir compte d’un certain nombre de restrictions, notamment l’accessibilité et la différence de hauteur entre le sol et le plafond. Dans le cas d’un plancher de sous-sol, un système de faux plafond fera l’affaire. Si l’habitation ne comporte qu’un seul étage, il est recommandé de poser des panneaux d’isolation sur le sol déjà existant et de les couvrir d’un nouveau revêtement. L’entreprise d’isolation à Angers peut mieux vous conseiller sur les travaux d’isolation thermique.

Réaliser l’isolation de ses combles et de ses murs

Une fois que vous vous apprêtez à commencer les travaux de rénovation énergétique, vous aurez à privilégier l’isolation des combles, car ceux-ci figurent 25 à 30 % des pertes thermiques d’une maison. La méthode choisie dépend de l’aménagement des combles. Il s’agit de mettre en place un complexe isolant avec des panneaux inflexibles, du vrac à souffler, du verre déroulé ou de la laine de roche pour les combles perdus. En ce qui concerne les combles aménagés, le processus révèle une complexité. Il est généralement nécessaire de poser un isolant issu d’organismes vivants animaux ou végétaux ou un isolant en laine minérale sur la paroi. Vous pourrez également isoler votre toit par l’extérieur. Ce procédé offre plus d’étanchéité à l’air puisqu’il passe sur la structure du toit. Ainsi, il n’existe aucun pont thermique. Ces solutions sont plus rapides à mettre en œuvre que l’isolation des combles. En matière d’isolation des murs, deux méthodes peuvent être utilisées : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. L’isolation thermique par l’intérieur peut vous faire bénéficier d’un meilleur rapport qualité-prix et ne change pas l’aspect extérieur. Quant à l’isolation thermique par l’extérieur, cette solution est parfaite pour traiter des nombreux ponts thermiques. Elle doit cependant être réalisée en même temps qu’une rénovation.

Quelques conseils pour bien choisir son isolant

Dans le cadre de réalisation des travaux de rénovation thermique, vous devez choisir entre un isolant qui provient des matières végétales ou animales et un isolant minéral comme la laine de roche ou la laine de verre. Avant toute prise de décision, l’entreprise d’isolation à Angers vous recommande de tenir compte de la résistance thermique de l’isolant. Elle dépend de l’épaisseur du matériau ainsi que de la conductivité thermique de celui-ci, qui est représentée par R (m2.K/W) (mm). Pour finir, le bâtiment doit être étanche à l’air pour que l’isolation soit aussi efficace que possible. Avant d’appliquer l’enduit final, un complexe isolant comprend généralement la pose d’une membrane, d’un frein vapeur ou pare-vapeur sur l’isolant côté intérieur. Ils serviront de coupe-vent et empêcheront la condensation sur l’isolant et le mur.

Plan du site