Guide d’achat des poêles à gaz : Comment choisir le modèle parfait pour votre maison ?

poêles à gaz

Publié le : 24 août 20236 mins de lecture

Les poêles sont des équipements de chauffage très intéressants : ils permettent de chauffer très rapidement une pièce à vivre avec un niveau de confort appréciable. Vous disposez ainsi des mêmes fonctionnalités et du même niveau de performance que pour un poêle à bois. Mais comment bien choisir votre poêle à énergie gaz, et comment vous assurer que votre installation répond à vos besoins ? Le point sur toutes ces questions ci-dessous.

Comment fonctionne un poêle à énergie gaz ?

A l’heure actuelle, les équipements de chauffage fonctionnent à l’aide de plusieurs énergies : l’énergie électrique (comme pour les pompes à chaleur), l’énergie issue du combustible bois ou la combustion du gaz. Certains de ces équipements permettent de chauffer l’ensemble de votre logement, d’autres peuvent servir de chauffage d’appoint esthétique. Pour de plus amples explications à ce sujet, on renverra aux services proposés par lemotiongaz.fr.

Quelles sont les différences avec une chaudière au gaz ?

Le poêle à gaz peut être considéré comme un chauffage d’appoint : il sera efficace et performant essentiellement dans la pièce où il sera installé. La chaudière au gaz, quant à elle, est conçue pour apporter du chauffage dans l’ensemble de votre logement, grâce à un réseau constitué de divers équipements (radiateurs, plancher chauffant, etc.).

Quelle différence avec un poêle à bois ?

Comme son nom l’indique, le poêle à bois utilise le bois comme combustible pour le chauffage. Les modèles les plus performants utilisent des granulés de bois, qu’il convient de stocker à l’abri de l’humidité. Ce qui présente un inconvénient majeur, que vous n’aurez pas avec un poêle à gaz.

Choisir la bonne puissance de chauffe

Quelle que soit l’installation de chauffage, vous devez absolument choisir un équipement capable de chauffer convenablement votre pièce à vivre. Pour cela, on regardera plus attentivement la « puissance » de l’appareil. L’unité de mesure pour bien choisir la puissance est généralement exprimée en kW. Plus l’appareil est puissant, plus le nombre de watts est élevé.

Un poêle à énergie gaz de 9,2kW, par exemple, convient parfaitement pour une pièce dont le volume est compris entre 253 et 690 m3. Pour une pièce dotée d’un volume entre 347 et 945 m3, préférez des poêles à gaz dont la puissance est équivalente à 12,6 kW. Notez bien que le niveau d’isolation de votre logement joue un rôle clé dans l’appréciation de la puissance de votre appareil : ainsi donc, une puissance de 1kW pour 10m² est suffisante pour un logement dont l’isolation est correcte. Si votre logement bénéficie d’une isolation répondant aux normes les plus strictes, vous pouvez envisager d’investir dans un appareil doté d’une puissance de 100 watts par mètre carré.

Choisir le design général du poêle pour un intérieur harmonieux

Le design et l’esthétique générale de votre poêle sont des données à prendre en considération. Sachez qu’il existe de nombreux modèles, plus modernes ou d’allure plus intemporelle selon la nature de votre intérieur. Vous pouvez par exemple opter pour des poêles à gaz circulaires, qui vous permettront d’obtenir une vision panoramique du foyer. Certains appareils sont même équipés de plusieurs faces vitrées à cette intention.

Lors de la sélection, il peut paraître important de choisir les matériaux de revêtement constitutifs de votre poêle. Pour les brûleurs à gaz, et si vous aimez concevoir une ambiance intemporelle/traditionnelle, rien de mieux qu’un poêle en fonte véritable, pour une ambiance chaleureuse. Vous contrôlerez également que la chambre de combustion est conçue à partir d’un matériau de qualité (comme l’acier inoxydable, le verre ou la vermiculite).

Les poêles à gaz n’auront bientôt plus de secret pour vous ! Grâce à un tel équipement de chauffage, vous bénéficierez très vite d’un confort absolu, et d’une solution qui s’adaptera parfaitement à votre intérieur, que ce soit en situation en chauffage central ou de chauffage d’appoint. Le combustible gaz est disponible très facilement, et vous disposerez d’un allumage instantané et programmable dans la plupart des cas. Attention toutefois : avant toute installation, assurez-vous que la pièce qui accueillera votre poêle d’appoint est correctement ventilée – par exemple, à l’aide d’une bonne ventilation de type VMC.


Plan du site