VMC simple flux : les normes et les réglementations à respecter lors de l’installation

VMC simple flux

Publié le : 10 avril 20237 mins de lecture

La vmc simple flux est un système de ventilation qui permet d’assurer une bonne aération de toutes les pièces d’une maison. Cependant, cette installation nécessite de respecter certaines normes et réglementations afin de garantir un fonctionnement optimal et sécurisé.

Normes à respecter lors de l’installation d’une VMC simple flux

Normes électriques

L’installation électrique d’une VMC doit respecter les normes en vigueur (NF C 15-100). Le circuit électrique doit être protégé par un dispositif différentiel de sensibilité adaptée qui interrompt l’alimentation électrique en cas de défaut électrique. De plus, la section des fils doit être adaptée à la puissance du moteur de la VMC. Il est donc recommandé de faire installer sa VMC par un professionnel pour éviter tout risque électrique.

Normes de sécurité

Il est important de respecter les normes de sécurité lors de l’installation d’une VMC simple flux. Les bouches d’extraction et d’insufflation doivent être placées à une hauteur suffisante pour éviter tout risque d’étouffement pour les enfants en bas âge. L’utilisation de bouches d’extraction avec des grilles anti-insectes est recommandée pour éviter que ces derniers n’entrent dans le circuit de ventilation.

Normes acoustiques

L’installation d’une VMC simple flux ne doit pas produire de bruit excessif. Il est donc recommandé de choisir un modèle de VMC qui garantit un niveau sonore faible. De plus, les conduits de ventilation doivent être à l’épreuve des bruits afin d’éviter tout désagrément sonore.

Réglementations à respecter lors de l’installation d’une VMC simple flux

Réglementation thermique

La réglementation thermique RT2012 exige que toute habitation construite depuis le 1er janvier 2013 soit équipée d’un système de ventilation performant. Pour être conforme à cette réglementation, la VMC simple flux doit être équipée d’un moteur basse consommation avec une consommation électrique minimale.

Réglementation sur la qualité de l’air intérieur

La réglementation impose une qualité d’air intérieur correcte afin d’assurer un environnement sain à l’intérieur des habitations. La VMC simple flux doit être choisie en fonction du volume de la pièce et du nombre de personnes qui y habitent afin de garantir un air renouvelé de manière régulière et suffisante.

Réglementation en matière d’économie d’énergie

La réglementation impose de respecter certaines normes pour réduire la consommation d’énergie de l’habitation. La VMC simple flux doit donc être équipée d’un système de récupération de chaleur afin de réduire les pertes de chaleur, d’où une économie d’énergie.

Précautions à prendre lors de l’installation d’une VMC simple flux

Précautions à prendre concernant le circuit électrique

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour l’installation de la VMC afin d’éviter tout risque électrique. Si une personne non qualifiée installe la VMC, cela peut entraîner la surchauffe de l’appareil et, dans les cas les plus extrêmes, provoquer un incendie.

Précautions à prendre pour l’emplacement des bouches d’extraction et d’insufflation

Il est important de bien choisir l’emplacement des bouches d’extraction et d’insufflation pour garantir une ventilation optimale. Les bouches d’extraction doivent être placées dans les pièces ayant une forte humidité comme la cuisine, la salle de bain, etc. Quant aux bouches d’insufflation, elles doivent être placées dans les pièces de vie comme le salon, la chambre, etc.

Précautions à prendre concernant la ventilation dans les pièces de vie et les pièces d’eau

La VMC simple flux doit être installée de manière à ne pas causer de courants d’air dans les pièces de vie de l’habitation. Les bouches d’extraction d’air doivent être placées à une hauteur adaptée afin d’éviter tout inconfort pour les occupants. De plus, les bouches d’extraction placées dans les pièces d’eau (salle de bain, WC, etc.) doivent être protégées contre les vapeurs d’eau.

Les autres aspects importants lors de l’installation d’une VMC simple flux

Choix de l’emplacement

Il est important de bien choisir l’emplacement de la VMC simple flux afin de garantir une ventilation optimale de l’habitation. L’appareil doit être placé dans une pièce sèche et bien ventilée, et éviter tout contact avec des surfaces en bois.

Taille et débit de la VMC

La VMC simple flux doit être dimensionnée en fonction de la surface et du nombre de pièces de l’habitation. Le débit d’air d’une VMC doit être adapté en fonction du nombre d’occupants et de la nature de l’occupation. Il est donc recommandé de faire installer sa VMC par un professionnel pour adapter au mieux la taille et le débit de l’appareil.

Installation de bouches d’aération et de rejet

L’installation de bouches d’aération et de rejet permet une régulation optimale de l’air intérieur de la maison. Les bouches d’extraction doivent être placées dans les pièces les plus humides de l’habitation, tandis que les bouches d’insufflation doivent être placées dans les pièces de vie. Le conduit de rejet doit être installé à une distance raisonnable de la VMC pour éviter tout risque de réintroduction de l’air vicié.

L’installation d’une VMC simple flux doit respecter des normes et réglementations strictes pour garantir un fonctionnement sûr et optimal de l’appareil. Les précautions à prendre quant à l’installation électrique et l’emplacement des bouches d’extraction et d’insufflation doivent être scrupuleusement respectées dans l’intérêt de tous les occupants de l’habitation. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel pour garantir une installation de qualité et conforme aux normes.

Plan du site